Les pensées créatrices

25/07/2013

Un jour, au cours d'un voyage, un homme arriva accidentellement au paradis. L'Eden indien comprend des arbres à souhait : il suffit de s'asseoir au pied d'un tel arbre et de formuler une demande pour la voir se réaliser sans le moindre délai. Le voyageur fatigué s'endormit sous un arbre à souhait. En s'éveillant le lendemain matin, il se dit :

  • J'ai faim, il faut que je trouve quelque chose à manger

Sur le champ, des plats délicieux se matérialisèrent devant lui. Il était tellement affamé qu'il ne prêta pas attention au côté miraculeux de l'évènement. Un ventre creux ne perd pas son temps à philosopher. Quand il fut repu, le voyageur eut envie d'autre chose ;

  • Ou vais-je pouvoir me désaltérer ? se dit-il en regardant autour de lui.

Rien n'étant prohibé au ciel, du vin prestigieux apparut devant l'homme ébahi. Il s'installa dans l'ombre de l'arbre et dégusta les meilleurs crus de paradis en savourant la fraicheur de la brise, tout en se posant quelques questions :

  • Qu'est ce qui se passe ? Suis-je en train de rêver ? Y a-t-il des fantômes par ici qui me joueraient des tours ?

Des spectres horribles se précipitèrent sur lui. Au comble de la terreur, le pauvre homme hurla :

  • ils vont me tuer !

Et il fut tué.

Cette parabole est pleine de sens. Votre mental est l'arbre à souhait. Ce que vous pensez arrivera tôt ou tard. Parfois, l'intervalle est tellement long que vous avez oublié avoir émis tel ou tel vœux. La source de l'évènement vous est sortie de la mémoire. Si vous parvenez à être attentif, vous verrez que vos pensées génèrent votre état et ce que vous viviez. Elles créent votre enfer et votre paradis, vos souffrances et vos joies, tout ce qui est positif et négatif dans votre vie.

Vous portez l'entière responsabilité de votre vie. Les choses changeront dès que vous aurez compris cela, parce qu'alors vous pourrez transformer vote enfer en paradis, comme l'artiste qui peindrait un même paysage, mais vu sous un angle différent.


OSHO RAJNEESH     

" TAROT DE RAJNEESH "